Selon les Observations de Louis Estadieu, contrôleur des dixièmes, en 1750,  » Cette paroisse est située partie en plat pays et une partie dans le vallon, distante d’une lieue de St-Flour.

Le local est très ingrat et surtout les terres qui y sont extrêmement sablonneuses et presque sur le roc. Elles se sèment à moitié par an en seigle et produisent le 3e grain semence déduite, le setier pèse 120 livres et vaut, communes années, 8 livres.

Le sol des près est également sablé et la plupart ne sont arrosés que de l’eau du ciel, de sorte que la qualité n’est pas de la meilleure bien s’en faut, mais la proximité de St-Flour fait que ceux qui en vendent en tirent bon parti.  » (1)


Annotations

1. ESQUER (Gahiel)  » La Haute Auvergne à la fin de l’Ancien Régime. Notes de géographie économiques, (Tome IV), Maurines, Mentières, Murat, Marnhac, Oradour, Pauliagol, et Labassède, Paulin, Peyrusse, Pierrefort, La foraine de Pierrefort, Roffiac, Saint-Amandin » dans la revue de La Haute Auvergne, VIII,1906, P257 à 258.

Patrimoine et curiosités

Loisirs et Tourisme

Marchés, manifestations : « Grande Potée auvergnate » organisée par le comité d’animation de la commune le dernier dimanche de juillet Activités culturelles, loisirs : Un sentier de randonnée « Au Bout du Monde » sur 7 km (départ dans le bourg) Passage du GR4 du Pirou à l’entrée de Saint-Flour Un site d’escalade au Bout du Monde Gymnastique, […]